mardi 1 mars 2016

Du mal à m'y remettre

Oui je sais qu'il y en a de moins chanceuses : celles qui ont déjà repris, et même, celles qui n'ont pas eu de vacances... ou encore celles dont les enfants ne sont pas gardés par leurs adorables grands-parents.
Le bazar confirme l'indécision...





Mais quand même, en me rasseyant au bureau pour la première fois depuis le début des vacances, j'ai comme un vertige. Malgré les longues heures de corrections pendant les semaines qui ont précédé les vacances, il semblerait que la pochette à copies soit un objet magique qui se remplit perpétuellement.












  J'ai beau m'inspirer des précieux conseils de Célie (que je ne peux que vous encourager à découvrir, tant ses messages de bienveillance et de douceur sont apaisants !), rien n'y fait, je ne parviens pas à me motiver.
Et lorsque j'essaye de planifier la semaine à venir, je suis comme paralysée à l'idée de reprendre.





Oh oui, je sais... Sur les blogs normalement, on coud du liberty et on dit que tout va bien.
Rassurez-vous, j'ai toujours du liberty en stock et je ne vais pas si mal... mais quand même, ça me questionne ce rapport au travail dans l'angoisse et sans plaisir. Est-ce de saison ? ou d'époque ? ou juste une humeur personnelle ?

J'ai hésité à m'acharner au bureau ou à aller faire autre chose, au risque de paniquer face au travail qui prend du retard...
J'ai finalement encore une fois écouté la sage voix de Célie dans ce nouveau billet, et j'ai mis mon temps à profit pour faire une surprise à celui qui ne se plaint jamais (et qui pourtant l'aurait bien mérité puisqu'il travaille dehors sous la pluie depuis tôt ce matin...)



Voilà comment transformer une humeur morose en sourire pour les autres : des financiers à la pistache qui l'accueilleront quand il rentrera... et quelques uns au congel pour le goûter des filles à la rentrée, parce que la pistache ici, c'est une histoire d'amour qui se transmet de père en filles !
Si ça vous intéresse, j'utilise cette recette.

Et vous, ça vous fait quoi la rentrée ?

2 commentaires:

  1. Dis donc on dirait que tu as une petite forme, mais déjà si tu le partages c'est un bon point !!! je crois que le temps qui n'en fini pas d'être maussade n'aide pas à avoir la pèche et le moral. Bises

    RépondreSupprimer
  2. et là, la fille se rends compte que le post a déjà quelques mois .... tssss franchement !!! J'espère que le moral et l'envie est revenue depuis ;)

    RépondreSupprimer