lundi 14 octobre 2013

Mickey Mailles

6 ans déjà que nous sommes voisins de la souris américaine et jamais encore nous ne lui avions rendu visite. Mais plus le temps passe et plus les week-end en Seine et Marne nous semblent longs. Trouver des choses rigolotes à faire avec les enfants alors que l'hiver pointe le bout de son nez est parfois un véritable casse-tête.
C'est par un loooong dimanche après-midi, alors que nous regardions pour la 100e fois le même DVD sponsorisé par la souris que l'idée nous est venue : et pourquoi pas ?
Alors oui, c'est un peu main stream, vous nous excuserez, mais voilà, parfois ça fait du bien aussi : c'est simple, efficace, et surtout, surtout : quelle merveille de regarder Baptistine s'émerveiller !

Oui mais voilà, la souris s'est installée dans un endroit difficile à chauffer, et quand vous lui rendez visite un dimanche d'octobre, il faut être prévoyant, surtout pour les minis ! La toute petite était bien à l'abri...


Mais comme le froid venait à peine de tomber, sa grande soeur était moins bien équipée.
Les écharpes étant interdites à l'école, un petit col était le bienvenu.
Je me suis souvenue d'un modèle repéré ici, et adoré ! Je m'étais promis d'utiliser l'excuse des écharpes interdites pour en tricoter un à Baptistine... maintenant c'est chose faite ! Et quel bonheur de tricoter un projet qui est complètement fini en une soirée alors qu'il y a tant d'en-cours à terminer dan mon panier...



Je me suis décidée à la dernière minute, j'ai donc couru chercher de la laine au plus près, c'est-à-dire à la mercerie de Meaux. Panique à bord quand j'ai vu que la seule laine disponible dans le coloris que je voulais était de la Katia. Pour moi, c'est THE laine de Mémé par excellence... Le blocage. Et vous savez le pire : le coloris n'a même pas un joli nom qui fait rêver, mais un pauvre numéro : 306 ! Mais bon, nécessité fait loi.

Le fil est tricoté en double, aiguilles 6. Mais bon, soyons honnête, la couleur 306 tient ses promesses, avec un joli dégradé de couleurs. C'est aussi grâce au superbe point du modèle... Et cerise sur le pompom : la mercerie de Meaux n'est peut-être pas l'endroit le plus "in" en matière de fournitures, mais elle a des boutons Hello Kitty en stock ! Oui madame, et dans plusieurs coloris !

Soyons honnête, sans Kitty c'était mort : elle ne l'aurait jamais enfilé. Mais Kitty + Mickey = duo gagnant ! La preuve en situation...



Voui voui, le papa aussi a un col fait maison, transformable en cagoule au besoin. Et oui, lui aussi pour le motiver à le porter, il aura fallu Mickey !
Je vous reparle de ce modèle très vite : tricoté en 8, il monte hyper vite, c'est le rêve !

Et maintenant, y a plus qu'à tricoter le bonnet assorti (c'est pas ma faute, il reste de la laine et Phildar sort un nouveau catalogue pour les boutchoux !)


2 commentaires:

  1. Mais ça lui va super bien ce snood à ton homme!!!
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Hier, j'ai impressionné quelqu'un par ma connaissance du terme "snood", et ça grâce à "Maman est en haut"... Merci pour ce site hautement didactique!!!

    RépondreSupprimer